Tout savoir sur les papillons bleu

Publié par Cyril Nermond le

Tout savoir sur les papillons bleu

Les papillons bleu : tout ce que vous devez savoir en 3 points

Il est courant durant la saison estivale de croiser un ou deux papillons en train de voltiger dans les champs. Personnellement, je trouve ces petits insectes tout à fait magnifiques. Leurs couleurs sont tellement agréables à regarder lorsque vous broyez du noir ou que votre journée s’est mal passée. Bien que j’en connaisse beaucoup, je dois avouer que mes préférés restent : les Morpho ou papillons bleu. Ces petits lépidoptères ont l’art d’attirer le regard par leurs couleurs vives, mais également leurs variétés qui n’ont rien à envier aux autres familles de papillons. Je vous emmène dans le monde des Morpho, un monde peuplé de papillons tout aussi extraordinaires les uns que les autres.

 papillon bleu

Les papillons bleu : la famille de « Nymphalidae »

Des papillons bleu, il en existe des dizaines de milliers à travers le monde. Mais avant de nous aventurer plus loin, il est nécessaire de mettre tout le monde sur la même longueur d’onde.

 

Les lépidoptères aux ailes ou aux corps bleu que nous voyons durant nos promenades en forêt appartiennent tous à la même famille, celle des "Nymphalidae" du genre Morpho.

 

Ainsi, le nom Morpho ou Morpho Bleu désigne plusieurs espèces de papillons bleu vivant dans :

• Les forêts tropicales d'Amérique centrale et Sud

• Au Brésil

• Au Costa Rica

• En Équateur

• En Guyanes

• Au Venezuela.

papillon-nature-bleu

Pour résumer, les Morpho englobent donc plusieurs espèces de papillons dont la particularité réside dans leurs ailes d’un bleu iridescent (change de couleur selon l’angle de vue et de l’illumination).

 

Fait étonnant, la chenille des Morpho dégagent une odeur repoussante qui est devenue leur signature auprès des prédateurs.

 

Les Morpho se nourrissent exclusivement de jus de fruit et détiennent le record de la famille des plus grands papillons existants à l’heure actuel. Il n’est pas étonnant qu’avec une envergure de 12 à 20 cm, cette espèce un peu plus longtemps que les autres.

 focus-sur-papillon-bleu

Les papillons bleu : un mode de vie « zen »

En fonction des sous-espèces, les Morpho diffèrent. Néanmoins, le mode de vie de ces lépidoptères est un modèle de vie paisible.

 

Le mâle des Morpho possède des ailes métalliques qui sont initialement utilisés pour effrayer les prédateurs. La femelle par contre est plus grande mais reste terne.

 

Pour se nourrir, les papillons bleus ont des antennes qui sont pourvues de détecteurs servant à goûter et à sentir. La petite trompe sert à se nourrir.

 

De manière générale, ils sont très actifs et peuvent voler rapidement en cas de danger. De l’accouplement de ces lépidoptères peut éclore plus de 300 chenilles.

 

En matière de prédation, les principaux dangers pour les papillons bleus restent les oiseaux et l’homme. Les collectionneurs les capturent pour en faire des décorations d’intérieur ce qui menace vivement l’espèce. Les autorités ont bien entendu mis au point des mesures restrictives, mais l’attraction que suscitent ces papillons deviennent peu à peu la cause de leurs extinctions. Une épée de Damoclès qui jusqu’à présent pèse toujours au-dessus de leur tête.

 papillon-point-bleu

Les papillons bleu : liste des plus beaux papillons bleu Ne perdons pas de temps ! Voici la liste des plus beaux Morpho Bleu du règne des lépidoptères :

Numéro 1 : le Morpho Menelaus C’est peut-être le plus beau de tous selon les collectionneurs. Le Morpho Menelaus est un papillon bleu d’une envergure moyenne de 138 mm dont les ailes sont colorées d'un bleu métallique profond. Ils sont plaisants à regarder avec leurs revers marron qui font totalement disparaître leurs corps. Un véritable coup de cœur !

Numéro 2 : le Morpho Peleides Véritable polémique sur patte au sein de la communauté des scientifiques, le Morpho Peleides est considéré par comme une sous-espèce du lépidoptère « Morpho helenor ». Le Morpho Peleides est l’un des plus chassé par les collectionneurs après Menelaus. D’une envergure de 7,5 et 20 centimètres, quand il est en position de repos avec les ailes vers le haut, la couleur bleu typique de ce Morpho n’est pas visible. En revanche, quand ils les ouvrent, c’est un spectacle à ne pas rater !

Numéro 3 : le Morpho Cypris Il était impossible de dresser une liste de papillons bleu sans y inclure le Morpho Cypris. Ce lépidoptère est célèbre pour la forme de ses ailes considérées comme les plus originales qui soit. Morpho Cypris vit exclusivement en Amérique du Sud et centrale. Bien évidemment, les caractéristiques sont différentes selon les sous espèces, mais les ailes sont toujours bleues avec des taches blanches ou beiges en plus des reflets. Les ailes de cette espèce de Morpho sont vendues jusqu'à plusieurs centaines d'euros. Mais attention à respecter la nature !

Numéro 4 : le Morpho Helenor L'espèce Morpho Helenor est un autre papillon Morpho d’un diamètre de 10-17 cm. Comme le Morpho Peleides, le bleu de ses ailes ne sont pas visibles en position de repos. Le Morpho Helenor est doté d’une couleur noir englobant la majorité de ses ailes avec un flash bleu transperçant le milieu de chaque ailes. Il vit dans les mêmes régions que son cousin Cypris avec lequel il est amené à cohabiter. C’est un papillon tout en simplicité !

Numéro 5 : le Morpho Marcus Il est difficile de différencier les femelles des mâles sans avoir un matériel de pointe. Mais ce que je peux vous dire est que le Morpho Marcus se nomme en réalité Adonis Morpho en anglais et de la catégorie des grands papillons. Selon l’alimentation et la zone de couverture, le dessus des ailes des Morpho Marcus sont soit bleu métallisé soit beige foncé barré d'une bande blanche avec une ornementation de lignes de points blancs. Il est notamment présent en Colombie, en Équateur, au Pérou, au Brésil, au Surinam et en Guyane. Alors si vous partez en vacances dans ses endroits, n’oubliez pas de nous ramener un petit cliché !

Numéro 6 : le Morpho Theseus Initialement nommé « Papilio hecuba », le Morpho Theseus est un lépidoptère d'environ 115 mm aux ailes postérieures festonnées (en forme de guirlande). Il est bien connu par les collectionneurs pour ses ailes antérieures gris argent à cuivré avec une bande marginale noire. Tout simplement spectaculaire !

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.